Étiquette : oran

5 Juillet 1962 – Documents d’archives

Cette page regroupe les documents nécessaires pour étudier la question des massacres commis dans la ville d’Oran, le 5 juillet 1962.

Tous les documents de cette page sont présentés dans le livre numérique « 5 Juillet 1962 – Le Massacre » , à télécharger gratuitement ci-dessous :

Historique des mises à jour :

  • 21 janvier 2020 : correction de 5 liens vers les archives militaires.
  • 30 décembre 2019 : ajout de la carte commentée d’Oran.

La carte qui suit est présentée en page 26 :

Plan d'Oran en 1962
Carte d’origine fournie par le CDHA. Commentaires ajoutés par Jean Monneret.

Le livre « 5 juillet 1962 – Le Massacre » renvoie donc vers les documents ci-dessous :

Le film de Benamou et Deniau va-t-il briser le silence d’Etat sur la tragédie du 5 juillet 1962 ?

Les autorités françaises, depuis plus de 55ans, n’ont jamais cru devoir commémorer, ni même évoquer le tragique massacre du 5 juillet 1962 à Oran.
Après plusieurs livres et bientôt un film documentaire à la télévision dont le mérite revient pour une bonne part à Georges-Marc Benamou, la question se pose désormais : ce silence d’Etat va-t-il être enfin brisé ?

VIDÉO – Monneret : « Le responsable militaire du secteur, le général Katz a été sévèrement mais justement mis en cause. »

Les consequences de ce massacre furent considérables. Nombreux furent les Oranais qui critiquèrent la passivité des troupes françaises. Leur chef le général Katz fut, à juste titre visé, car, il avait confirmé l’ordre de garder les troupes consignées ce jour là.

VIDÉO – Monneret : « Un groupe d’Européens sera horriblement massacré au Petit-Lac »

Les unités de la Force Locale ont fait leur travail sous la direction des lieutenants Khellif et Bechouche. Pour leur part , les ATO et des commandos de civils armés assassinèrent au Petit-Lac de très nombreux Pieds-Noirs enlevés. Les cadavres furent ensevelis à cet endroit. D’autres cadavres d’Européens furent retrouvés dans une fosse commune au cimetière de Tamasouët.